Décodification: Les douleurs au dos (vertèbres cervicales)

Suivre
Facebook Twitter Linkedin Instagram YouTube Pinterest
Le haut du dos correspond à la région du coeur et au centre énergétique cardiaque. C’est à ce niveau que j’ai la force ou non de porter mes émotions. Les maux de dos ont trait aux premiers stades de la conception, aux besoins de base et à la structure la plus fondamentale de l’être. Les 7 vertèbres cervicales sont principalement concernées dans cette région. Les vertèbres cervicales se rapportent à la communication (surtout par la parole) et à mon degré d’ouverture par rapport à la vie. Ma naïveté peut me rendre vulnérable à ce niveau. Si j’ai l’impression qu’on veut me juger, me critiquer ou me blesser, je pourrai être affecté sur ce plan et j’aurai tendance à me refermer comme une huître. Les cervicales sont en relation avec ma capacité de communication, d’affirmation et d’opinion ou de soumission, à la justice. Les cervicales C1, C2 et C3 seront plus particulièrement atteintes si je me dévalorise au niveau de mes capacités intellectuelles tandis que les cervicales basses réagiront à de l’injustice que je peux avoir l’impression de vivre dans ma vie ou à celle que je vois autour de moi et qui me répugne. De plus, chaque vertèbre me donne des informations additionnelles sur la source de mon malaise : « Je porte le monde sur mes épaules », le mien et celui des autres...

C1 = La première vertèbre cervicale, qu’on nomme ATLAS et qui porte le numéro C1

Sert de support à la tête. Elle est un pilier qui garde la tête en équilibre. Si je m’en fais trop (« me casse la tête ») par rapport à une situation ou une personne, si je me tracasse constamment et que je doute, ma tête va s’alourdir jusqu’à me donner des maux de tête et C1 pourra avoir de la difficulté à supporter la charge. Si je manifeste de l’étroitesse d’esprit, si je refuse de regarder toutes les facettes d’une situation, si je suis rigide dans ma façon de penser, C1 réagira en cessant ses activités, n’étant plus capable de pivoter. Elle sera paralysée par ma peur, mon désespoir par rapport à la vie, mon négativisme, ma difficulté à exprimer mes émotions. Un mauvais état de C1 s’accompagne généralement de maux qui touchent la tête, le cerveau et le système nerveux, par exemple migraine, amnésie, vertiges, dépression nerveuse, etc. Puisque c’est la tête qui est affectée par différents maux, c’est mon individualité qui est remise en question. « Qu’est-ce que les autres pensent de moi ? », « Est-ce que je suis à la hauteur ? », « Où en suis-je rendu dans ma vie ? » Je cherche à m’éloigner de mes émotions. Je me joue un jeu afin de ne pas avoir à me regarder en face. Je préfère adopter un comportement rigide pour rester dans ma zone de confort mais, tôt ou tard, je vais devoir tourner la tête pour voir ce qui se passe autour et à l’intérieur de moi. J’ai un grand besoin de communiquer mais j’ai souvent l’impression que l’on ne m’écoute pas. J’ai tendance à avoir des comportements et pensées obsessionnels.
  • J’accepte ↓ d’écouter mon intérieur, de garder mon esprit ouvert, d’amener plus de calme dans ma vie afin de diminuer mon activité cérébrale, me permettant ainsi de voir la réalité sous un nouveau jour, avec plus de confiance. Je prends ma vie en mains.
  • J’accepte de me voir dans chacune des facettes de ma personnalité. Je reprends mon pouvoir et je réalise de grandes choses... pour moi !

C2 = La deuxième vertèbre cervicale travaille en étroite collaboration avec C1.

On la nomme AXIS. C’est le pivot qui permet à C1 de se mouvoir. C2 est reliée aux principaux organes des sens, c’est-à-dire les yeux, le nez, les oreilles, la bouche (langue). C’est pourquoi ceux-ci seront touchés quand C2 éprouve un malaise. Cela se produit habituellement lorsque je vis une étape dans ma vie où je me questionne par rapport à mon cheminement personnel et au rôle que joue la spiritualité dans ma vie. Des opportunités se présentent à moi pour m’aider à avoir une nouvelle vision et compréhension de la vie et de certains événements que je vis. Suis-je vraiment prêt(e) à avoir les réponses à mes questions ? Si je suis rigide dans ma façon de percevoir la vie, si je refuse de laisser aller mes vieilles idées afin de faire place à du nouveau, si je m’inquiète toujours pour le lendemain, C2 risque fort de devenir aussi rigide. Je dois être prêt à aller plonger au fond de moi-même et de contacter l’essence de mon être. Il me reste des boucles à boucler, j’ai à compléter un ou des deuils. Souvent, mes larmes seront sèches puisque je refoule mes émotions et que mes chagrins, mes déceptions, mes regrets restent enfouis à l’intérieur de moi. Le « lubrifiant » (mes larmes de peine ou de joie) n’étant plus présent, C1 ne pourra pas s’articuler sur C2 aussi facilement. Il y aura irritation, échauffement, tout comme dans ma vie quotidienne. Ceci survient particulièrement dans les cas de dépression, d’émotivité excessive (si par exemple, il y a un conflit familial), de colère, d’amertume, de ressentiment, de révolte et tout ceci étant souvent causé par la peur d’aller de l’avant, de changer, de prendre ses responsabilités ; la peur du jugement des autres et de soi-même, par de la nonestime de soi qui peut même mener à un désir de s’autodétruire (suicide). Qu’arriverait-il si je laissais sortir mes sentiments profonds ? Je préfère faire la sourde oreille au lieu de vraiment connaître la cause de mes différents malaises.
  • J’accepte ↓ de prendre contact avec mes émotions et de les assumer, de prendre ma place en exprimant ce que je vis afin que le flot d’énergie recommence à circuler dans mon corps et que C2 puisse recommencer à fonctionner en harmonie avec C1 et que « tout baigne dans l’huile » !
  • J’accepte ↓ de me reconnecter à ma force créatrice et à me laisser guider par ma voix intérieure.

C3 = La troisième vertèbre cervicale C3 est une éternelle solitaire.

À cause de sa position, elle ne peut compter sur personne ou travailler en coopération avec d’autres vertèbres. Si ma C3 ne se porte pas bien, je peux moi aussi avoir l’impression que je dois me débrouiller tout seul. Je peux aussi me replier sur moi-même, vivre « dans ma bulle » et éviter toute forme de contact ou de communication (autant orale que sexuelle) avec mon entourage. « À quoi bon perdre mon temps ? De toute façon, on ne m’écoute jamais et on ne comprend jamais mes idées et mes états d’âme ! » Je suis séparé de ce que j’aime. Surviennent alors la révolte, le découragement, la détresse car ma sensibilité est touchée au plus profond de moi. Même l’angoisse peut s’emparer de moi. L’usure du temps fait son travail et mes rêves et mes désirs les plus chers s’évanouissent peu à peu. Je deviens irritable, amer devant une personne ou une situation que je n’arrive pas à digérer. Je suis fatigué d’avoir à prouver ma valeur, de me sacrifier pour les autres. Si j’échoue, ils ne feront que confirmer ce que je pensais de moi-même : que je suis bon à rien. Ma vie est en quelque sorte une grande mascarade. J’ai tendance à chercher appui sur quelqu’un d’autre. Je deviens angoissé si j’ai peur de ne pas réussir un projet et donc de ne pas être reconnu. Je prends note qu’un malaise à C3 peut entraîner des maux à mon visage (autant la peau, les os que les nerfs) ainsi qu’aux oreilles et ce qui est relié à ma bouche (dents, gencives, amygdales).
  • J’accepte ↓ que la solitude puisse tout autant être bénéfique pour me ressourcer, faire le point, voir clair dans ma vie, que devenir un moyen de fuir mes émotions, la réalité envers laquelle je vis beaucoup d’incompréhension. Le choix me revient !

C4, C5, C6 = Les quatrième, cinquième et sixième vertèbres cervicales

C4, C5,C6 pour leur part sont localisées au niveau de la thyroïde et vont être en relation étroite avec celle-ci. Cette dernière joue un rôle majeur dans le langage, la voix (cordes vocales) et toute disharmonie en ce qui a trait à la communication — autant quand c’est moi qui
m’exprime que par rapport à ce que d’autres personnes me communiquent — va entraîner C4, C5 et C6 à réagir. Cela peut être que je me suis offusqué par rapport à ce que j’ai entendu, entraînant indignation et colère. C4, C5 et C6 vont réagir encore plus fortement si en plus je n’exprime pas mes opinions, mes frustrations, mes peines. Mon taux d’agressivité risque de monter de plus en plus, ce qui fermera les canaux de communication au niveau de ces trois vertèbres cervicales. J’avale de travers ce qui se présente à moi. J’ai tendance à ruminer certains événements pour une longue période de temps. Souvent aussi des malaises et des douleurs peuvent apparaître qui touchent tout mon système de communication verbale : bouche, langue, cordes vocales, pharynx, amygdales, etc., et toutes les parties de mon corps se situant entre le niveau de ma bouche et mes épaules peuvent être affectées. Si C4 est particulièrement atteinte, je regarde quels sont les sentiments que je rumine continuellement, particulièrement la colère et la culpabilité. Je recherche l’équilibre, la justice. J’ai de la difficulté à trouver des solutions, souvent parce que j’hésite à exprimer mes divergences d’opinions. Je m’accroche à mes souvenirs, à mon passé. Je fuis mes émotions profondes au lieu de les extérioriser. J’évite de voir ce qui se passe à l’intérieur de moi, évitant de me découvrir et de m’épanouir. Je me détruis et me punis ; je sabote mon bonheur que je pense ne pas mériter. C’est C5 qui réagit si je résiste à mon entourage, je refuse leurs conseils. J’ai peur qu’on me blesse avec des mots ou des actions. Je me sens inférieur aux autres et je vais donc ériger un mur autour de moi. Puisque j’ai l’impression que personne ne m’écoute ou ne me comprend, je me recroqueville sur moi. Les compromis ne sont pas possibles car j’évite de me positionner. Je vis de la honte et dans bien des situations, je préfère me taire au lieu de prendre la responsabilité de ce que je veux  exprimer. C’est au tour de C6 d’éprouver des difficultés lorsque je voudrais façonner les autres selon mes besoins et désirs. J’attends trop des autres au lieu de me prendre en mains. Je suis désespéré car j’ai l’impression qu’il n’y a que les autres qui peuvent me « sauver » quand pourtant, je suis le seul à avoir un pouvoir sur ma vie. Mes vieux rêves sont inaccessibles et je trouve cela injuste. Cela me rappelle toutes les fois où étant jeune, j’ai vécu cette injustice. J’ai le goût de baisser les bras, je suis déprimé car j’ai peur que le ciel me « tombe sur la tête86». Je porte tellement le fardeau des autres que le fait de me sacrifier de cette façon me tue à petit feu.
  • J’accepte ↓ que chaque expérience soit une opportunité de grandir et qu’il y ait une leçon à tirer de toute chose. Je dois laisser couler au lieu de m’entêter et d’en vouloir à la vie. Sinon, ma tête en vient à « bouillonner » et je me sens surchargé par toutes les tâches à accomplir et dont j’ai l’impression que je ne pourrai venir à bout. J’ai besoin de m’exprimer, soit par la parole, l’écriture, la musique, la peinture, soit toute autre forme d’expression qui va me permettre de me « reconnecter » à ma créativité, ma beauté intérieure. Tous mes sens seront alors stimulés, activés, ce qui activera ma thyroïde et permettra à C4, C5 et C6 de fonctionner normalement. Les maux éprouvés dans cette région pourront ainsi se résorber. Que le ciel me tombe sur la tête : qu’une catastrophe m’arrive.

C7 = La dernière vertèbre cervicale

C7 est influencée grandement par tout mon côté moral, mes croyances, mon côté spirituel, la justice. Si je vis en harmonie avec les lois de la nature, si j’écoute les messages que mon corps m’envoie et la vie en général, C7 va fonctionner à son meilleur. Au contraire, si je vis de la colère, si je suis fermé aux opinions et aux façons de voir des personnes que je côtoie, si je m’élève et m’oppose par rapport à d’autres idéologies que la mienne sans garder un esprit ouvert, C7 réagira fortement et pourra affecter mes mains, mes coudes et mes bras qui pourront s’enflammer ou avoir de la difficulté à bouger. Le fonctionnement de ma glande thyroïde sera affecté. De même, desremords de conscience par rapport à une parole dite, un acte posé ou une pensée envoyée vers une personne vont aussi affecter C7. Si je vis des émotions intenses dans ma vie, que je suis déçu, que j’ai peur d’être rejeté, que je trouve certaines situations injustes, que je me
cache sous ma carapace pour éviter d’être « encore » blessé, C7 pourra être affectée. Il est alors facile pour moi d'accuser les autres de mes malheurs. Comment vais-je me sortir de cette situation ? Ma vie manque de jeu, de spontanéité. Ma confiance en moi est très faible et je joue à « l’élève parfait et sage » afin d’éviter la foudre des gens qui m’entourent. Je laisse les autres décider pour moi. Je me sens trop vulnérable et honteux pour communiquer mes besoins. Je préfère m’isoler pour me cacher du regard des autres. J’ai un lourd bagage d’émotions non extériorisées. Je me coupe de mon moi intérieur. Mes côtés intuitif et émotif sont dissociés de ma raison et sont contrôlés par le doute. Puisque je ne peux pas faire confiance à mon propre pouvoir, ma capacité à décider, je dois m’appuyer sur des personnes extérieures. La dépression peut apparaître et je me sens toujours coincé par le temps.
  • J’accepte ↓ d’apprendre à discerner ce qui est bon pour moi et ce qui ne l’est pas. J’ai à respecter les points de vue de chaque personne, même s’ils sont différents des miens. C’est en ouvrant mes bras aux autres que je vais apprendre le plus et que je serai plus à même de faire des choix qui m’amèneront à me sentir plus libre. Aussi, les douleurs dans cette région du dos viennent d’émotions négatives refoulées que je traîne comme un boulet indésirable, que je refuse de voir en moi. J’ai de grandes attentes par rapport aux autres mais j’ai de la difficulté à exprimer mes véritables émotions, si bien que la colère, la peur de ne pas être aimé ou le manque de support affectif apparaissent et j’ai l’impression d’avoir à penser à tout et d’avoir à tout faire. Mon niveau de frustration est grand et j’ai parfois plus envie de tourner le dos au monde que de lui faire face. Je résiste beaucoup en croyant être incapable de me soutenir affectivement et j’ai la conviction que si mon entourage me témoignait plus d’amour et de soutien, tout irait beaucoup mieux. On peut retrouver ce genre d’attentes très élevées chez moi qui suis une mère ou un père de famille dévoué mais frustré par la lourde charge qui repose sur mes épaules. Je me sens alors responsable du bonheur des autres et cela devient lourd à porter. Je peux même avoir peur que ma survie ou celle d’un de mes proches soit en danger. Le corps envoie donc des messages importants que je dois à présent écouter pour garder un bon équilibre émotionnel.
  • J’accepte ↓ de m’aimer davantage, je cesse de me juger et de me critiquer constamment ! Je redécouvre tout ce que j’avais caché et refoulé : mes ambitions, mes désirs, mes buts dans la vie.
  • J’accepte ↓ ma capacité à les accomplir. Ma confusion se dissipera et je n’aurai plus à « tourner le dos » ou « faire dos » à une situation ou une personne car j’aurai acquis la certitude que je peux réaliser tout ce que je désire.
  • J’accepte ↓ de libérer toutes ces énergies qui m’empêchent de m’épanouir pleinement. Il n’est pas surprenant que j’aie eu de la difficulté à m’aimer puisque je n’étais plus moi-même. Devenir moi-même m’ouvre toutes grandes les portes de la vie et celles de mon coeur. Je cesse de critiquer et j’apprends à m’exprimer librement au lieu de refouler.
  • J’accepte ↓d’avoir besoin de l’aide des autres et j’apprends de plus en plus à demander. Je respecte ainsi davantage la personne que je suis.
Source : Le Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies (2e Edition 2007)_J.Martel

Ouvrages de décodification biologique

Cliquez sur l'image pour accéder à l'ouvrage


 

Grand dictionnaire malaises et maladies

La santé est un élément essentiel à mon équilibre et à mon épanouissement. Ce livre constitue un OUTIL unique de référence sur l'aspect métaphysique et l'origine des malaises et maladies en rapport avec mes pensées, mes sentiments et mes émotions. Ce dictionnaire me fournit un outil de recherche pour moi, ma famille et mes amis, ainsi qu'un complément à toute approche, qu'elle soit médicale ou en lien avec les médecines douces. Ce livre m'aide à l'exploration, la compréhension et la réussite dans ma démarche de guérison, sur le plan physique, émotif et psychologique. Je peux aussi utiliser la Technique d'intégration expliquée dans ce livre afin de me guider vers un changement positif d'attitudes, de comportements et de pensées, dans le but de désactiver la source du conflit qui est à l'origine de mon mal-être conscient ou inconscient, en amorçant ainsi le processus de guérison. j'ai donc maintenant l'outil qui m'aide à devenir dans une certaine mesure mon propre médecin ou thérapeute, en apprenant à me connaître davantage et en étant capable de prévenir la maladie ou de recouvrer ma santé, mon mieux-être et ma joie de vivre.

Décodage biologique des maladies : L'encyclopédie des correspondances symptômes-émotions

Notre corps possède tout en lui : l origine, le sens, le maintien et la prévention des maladies. Notre corps, physique psychique émotionnel énergétique, a en lui toutes les questions et toutes les réponses ! Christian Flèche explique comment la maladie est le résultat de certains principes biologiques. Le symptôme est la réaction d adaptation à un événement non abouti et qui se fige dans le temps. D'ennemi, il devient alors un allié précieux. Il indique précisément l'origine du trouble et permet donc d agir à la racine. Faisant suite à Mon corps pour me guérir, livre dans lequel l auteur présente une vision originale de la santé à l écoute du ressenti biologique, cette encyclopédie apporte le sens biologique de toutes les maladies, présentées par appareils, avec de nombreux exemples. Fonctionnel et exhaustif, cet ouvrage de référence guidera les thérapeutes, les chercheurs et toute personne désireuse de prendre sa santé en mains, pour décoder chaque symptôme et en libérer le sens. Il aidera chacun à mieux comprendre les mécanismes de la santé, à traiter la cause et non pas seulement l effet. Cette encyclopédie est la nouvelle édition, largement augmentée, du guide pratique Le Décodage Biologique des Maladies.

Mon corps pour me guérir : Décodage biologique des maladies

Bien souvent, la maladie est considérée comme une malchance, une calamité, ou encore le fruit du hasard, contre laquelle nous allons lutter avec médicaments, manipulations, voire amputation. L'auteur renverse complètement cette vision et propose un regard davantage porteur de sens. Pour lui, "une maladie est une réaction biologique de survie face à un événement émotionnellement ingérable ; chaque maladie, chaque organe correspond à un ressenti très précis". Elle peut donc être perçue comme salvatrice, donc accueillie, car elle a un sens. Mieux, chacun peut découvrir l'événement originel, déclenchant, générateur d'un symptôme. Ainsi, en traitant la cause, on traite l'effet. Christian Flèche offre une lecture éclairante, saisissante, des liens organes-cerveau-psychisme. Il expose de nombreux cas à l'appui de sa démarche. La "maladie" apparaît dès lors comme une réaction saine du corps, qu'il convient d'accompagner, et qui parle au malade de lui-même : un vrai retournement, très libérateur, une perspective pleine de possibilités pour la guérison et la connaissance de soi !

Décodage biologique des problèmes de peau

Et si le psoriasis, l'eczéma ou l'herpès étaient révélateurs de conflits émotionnels enfouis ? Christian Flèche propose ici un guide pratique des problèmes de peau envisagés sous l'angle du décodage biologique. Dans cette approche de la santé, chaque symptôme correspond à un ressenti, une émotion bloquée. Il décrit de façon très détaillée la peau et ses fonctions, avant de dresser un panorama exhaustif des problèmes de peau et des correspondances émotions/symptômes. Vous y trouverez les ressentis biologiques, de nombreux exemples et des pistes pour sortir des conflits émotionnels que vous rencontrez. Découvrez le sens caché de vos problèmes de peau et retrouvez le chemin de la santé !

Décodage biologique du système respiratoire et ORL : Symptômes, sens et ressentis

Et si la bronchite, l'asthme, le pneumothorax ou encore la sinusite étaient révélateurs de conflits émotionnels enfouis ? Christian Flèche propose ici un guide pratique des problèmes respiratoires et ORL envisagés sous l'angle du Décodage biologique. Dans cette approche de la santé, chaque symptôme correspond à un ressenti, une émotion bloquée. L'auteur décrit de façon très détaillée chaque système, avant de dresser un panorama exhaustif des problèmes respiratoires et ORL, et des correspondances émotions/symptômes. Vous y trouverez les ressentis biologiques, de nombreux exemples et des pistes pour sortir des conflits émotionnels que vous rencontrez. Découvrez le sens caché de vos problèmes respiratoires et retrouvez le chemin de la santé !

Décodage biologique des problèmes oculaires

Et si votre myopie, presbytie, conjonctivite ou orgelet étaient l'expression d'un conflit émotionnel enfoui ? Christian Flèche propose ici un guide pratique des problèmes oculaires envisagés sous l'angle du Décodage biologique. Dans cette approche de la santé, chaque symptôme correspond à un ressenti, à une émotion bloquée. Il décrit de façon détaillée les yeux et leurs fonctions, avant de dresser un panorama exhaustif des problèmes oculaires et des correspondances émotions/ symptômes. Vous y trouverez les ressentis biologiques et de nombreux exemples qui vous donneront des pistes pour sortir des conflits émotionnels rencontrés. Découvrez le sens caché de vos problèmes oculaires pour retrouver le chemin de la santé !

Décodage biologique : gynécologie et grossesse : Symptômes, sens et ressentis

Et si les kystes aux ovaires, les règles douloureuses ou encore l'endométriose étaient révélateurs de conflits émotionnels enfouis ? Christian Flèche propose ici un guide pratique des problèmes gynécologiques et obstétricaux envisagés sous l'angle du Décodage Biologique. Dans cette approche de la santé, chaque symptôme correspond à un ressenti, à une émotion bloquée. Il décrit de façon détaillée les différents organes et leurs fonctions, avant de dresser un panorama des liens entre les émotions et les symptômes. Vous trouverez la description des ressentis biologiques, de nombreux exemples et des pistes pour sortir des conflits émotionnels que vous rencontrez. Découvrez le sens caché de vos maux et retrouvez le chemin de la santé !