Suivre
Facebook Twitter Linkedin Instagram YouTube Pinterest Tumblr Soundcloud

Dire Oui à la Vulnérabilité Absolue

Dire Oui à la Vulnérabilité Absolue | Christelle Firework

Le mot vulnérabilité vient du latin vulnerare qui veut dire blesser, endommager, porter atteinte à, faire mal, froisser, offenser.

La vulnérabilité est donc le caractère de ce qui est vulnérable et que cette réalité décrit comme fragile, précaire, qui peut être attaqué, blessé, endommagé. Elle est souvent associée à certains évènements de la vie : perte, deuil, séparation, maladie, cataclysmes. Loin d’être encouragée elle est décrite comme une faiblesse, une sensibilité qui peut ébranler l’intégrité physique ou psychique.

Dans Access Consciousness la vulnérabilité est l’un des objectif et la clé du succès !

Elle donne le pouvoir et la conscience absolue. Elle est la cause de la destruction de nos limitations. L’authentique vulnérabilité est la seule façon d’obtenir la paix, ce sens de la joie et du bonheur qui va au-delà de cette réalité.

Qu’est-ce donc qu’être vulnérable ? Être vulnérable, c’est être comme une plaie ouverte, dans le total recevoir, sans ériger de barrières entre moi et les autres, moi et les évènements, moi et moi-même ! Est-ce confortable ? Bien sûr que non ! La conscience n’est pas confortable et la vulnérabilité développe une sensibilité et une conscience exacerbées. Toute notre vie nous avons appris à nous défendre, à nous méfier, à nous protéger.

Quel est le bénéfice de choisir la vulnérabilité ?

Alors quel est le bénéfice de rechercher la vulnérabilité et de la choisir ? Elle nous introduit dans cet espace d’ouverture qui permet de tout recevoir, percevoir et savoir. Afin d’être soi absolument, entièrement, intensément et de vivre sa vie pleinement. Imagine un enfant blotti dans les bras de sa mère, se sent-il en danger, menacé ? Et la dernière fois que tu as ressenti tendresse, douceur et sollicitude as-tu eu envie de fuir, de te protéger ou ton corps, enfin détendu, a-t-il dit : encore, ceci est ma réalité, mon espace.

La vulnérabilité avec soi-même est la plus difficile : accepter d’être démuni, de se voir tel que l’on est, de ne pas avoir les réponses, d’être sensible à tout ce qui se passe autour de nous. C’est là que les outils : « A qui est-ce que ça appartient ? » et « Point de vue intéressant » sont précieux. La vulnérabilité nous donne l’expérience de l’Unité, plus de séparations, de barrières, de boucliers, de masques, juste être, savoir, percevoir et recevoir.

La vulnérabilité fait partie des 5 éléments de l’intimité avec l’honneur, la confiance, le laisser-être et la gratitude. Elle nous ouvre la voie vers l’abondance. Refuser de recevoir la vulnérabilité, c’est refuser de recevoir le recevoir. L’ultime vulnérabilité est la capacité de voir la douleur comme un point de vue intéressant.

Être vulnérable ne veut pas dire se laisser manipuler et accepter de faire tout ce qui t’est demandé.

Reste dans la question du choix : Quelle sera ma vie dans 5 ans si je fais ce choix ? Quelle sera ma vie dans 5 ans si je ne fais pas ce choix ? Demande à ton corps : Lourd ? Léger ? Sans être obligé de dire non tu peux dire : « Désolé ça ne fonctionne pas pour moi, ça ne me convient pas ». Le fait d’être réellement vulnérable va attirer de moins en moins de personnes malveillantes.

Un exercice à faire si tu sens que tu refuses ta vulnérabilité

Lorsque je sens que je refuse ma vulnérabilité, je fais cet exercice que tu choisiras peut-être de faire maintenant : Ferme les yeux et connecte-toi à ton être infini, ressens cet espace (c’est bien le corps qui est à l’intérieur de l’être infini et non l’être infini qui est à l’intérieur du corps), expanse-toi, au-delà, plus loin, atteins les limites physiques du lieu où tu te trouves et ressens ta présence partout, continue va au-delà, 10kms aux alentours, ressens ta présence, tu y es ? continue 100kms alentour, expanse-toi, encore, encore, ressens ta présence, va au-delà, dépasse les limites de ce pays, de cette terre, de cet univers…. Tu es cet être infini. Pour terminer reviens à la sensation de ton corps, ressens ses différentes parties, le contact de ton corps avec les surfaces qu’il touche et ouvre doucement les yeux.

Alors ? Prêt à être la vulnérabilité, cette intensité de présence consciente qui est la protection ultime. Choisis-tu d’être toi, la création et le recevoir absolu ? Au-delà du jugement, même au sein de l’inconscience collective, quelle réalité vas-tu créer, être infini, sensible, plaie ouverte prête à tout recevoir y compris la caresse du vent et la douce chaleur du soleil ?

Véronique Clément, CF