Suivre
Facebook Twitter Linkedin Instagram YouTube Pinterest Tumblr Soundcloud

Et si la mort n’existait pas ? – Le film

Et si le mort n'existait pas - Le film

Selon plusieurs études, en moyenne 4% de la population vivrait ce que l’on appelle une expérience de mort imminente (EMI), soit 2,5 millions de personnes rien qu’en France.

Immersion dans un tunnel, rencontre avec des êtres de lumière ou des proches disparus, sentiment d’amour infini… De plus en plus de personnes n’hésitent plus à s’affranchir du regard des autres et à partager leur expérience de « l’au-delà ».

Un autre regard sur la mort

Si les témoignages diffèrent selon les personnes. Ces expériences modifient à la fois le regard sur la vie, la rendant plus précieuse et sacrée, mais aussi notre regard sur la mort. La plupart des personnes ayant vécu cette expérience déclarent ne plus avoir peur de la mort. Le Père Patrice Gourrier aime dire qu’il a fait sa « répétition générale ». Cependant il explique : « Je n’ai vraiment plus peur de mourir. Simplement parce que je sais que même s’il peut y avoir de la souffrance, à un moment donné, celle-ci disparaît et autre chose se met en place. » Par ailleurs, il en retire un grand bénéfice dans sa fonction de prêtre.  Cela l’amène souvent à être confronté à la mort. « J’ai vécu la mort de beaucoup de proches. Je me rends compte que j’étais spectateur de tout cela. Ce moment m’a préparé à ne plus l’être. »

Et si la mort n’existait pas – Le film : Partie 1

Ce film présente les études scientifiques et les différents phénomènes observés autour de la mort. Il parle des EMI, des décorporations, des contacts avec les défunts, des visions des mourants … Il réunit pour la première fois un grand nombre de scientifiques réputés sur ce sujet : Le Pr. Steven Laureys, plusieurs médecins et neurologues: Mario Beauregard, Thierry Janssen, Raymond Moody, François Lallier, Pim Van Lommel, Jean-Jacques Charbonier, Constance Yver-Elleaume, Olivier Chambon, etc.  Des biologistes et des physiciens: Sylvie Dethiollaz, Philippe Guillemant et Trinh Xuan Thuan. Mais aussi des personnalités notamment l’écrivain Didier van Cauwelaert. Quelles sont leurs conclusions?

 

Si la mort n’existe pas, cela signifierait qu’une partie de nous, notre conscience, notre âme, repartirait dans l’au-delà ! Nous irons à la rencontre d’experts (scientifiques, chercheurs spirituels, etc.) qui essaient de comprendre ce qu’est l’âme, comment elle peut être source de sens et de joie intérieure, et comment mieux appréhender “le passage” vers cet autre monde et limiter l’angoisse de la mort.

Réalisation: Valérie Seguin et Dominic Bachy
Présentation : Aurélie Godefroy – Narration : François-Eric Gendron