Suivre
Facebook Twitter Linkedin Instagram YouTube Pinterest Tumblr Soundcloud

Guérisseuse et Guerrière – QHHT #9

Hypnose à Dax dans les landes

Mots clés : Plantes, guérison, monopole, médecine, bûcher, champ de bataille, guerre, tapis de mort, armure, royauté

Basculement vie antérieure 1 : La Guérisseuse

Lily est guérisseuse et prépare des remèdes à base de plantes pour aider les gens à guérir ce que la médecine ne peut pas, ce qu’elle fait est interdit par la royauté…. Au Moyen Âge, la guérisseuse fait office de médecins des campagnes. Car les petites gens viennent autant les consulter pour se faire soigner que pour s’attirer bonne fortune et conjurer les mauvais sorts. Elles représentaient le seul recours vers lequel le peuple pouvait se tourner, et avaient toujours été des membres respectés de la communauté. Jusqu’à ce qu’on assimile leurs activités à des agissements diaboliques, elle étaient des membres respectés de la communauté humaine.

Certes, toutes les sorcières n’étaient pas guérisseuse, mais de nombreuses guérisseuses vont être pourchassées. Historiquement, cette persécution arrive après une certaine structuration de la médecine. À partir de l’an 1200, se créent les premières universités de médecine. Des institutions qui vont bouleverser la pratique médicale mais en organiser l’accès.  Il devient alors interdit de soigner si on ne sort pas de ces établissements. Les femmes sont exclues d’office. Donc, un reniement officiel du rôle des guérisseuses qui va sceller leur sort pour plusieurs siècles.

Pour autant, ces femmes d’origine modeste vont continuer à répondre aux demandes de soins du peuple. Elles ont acquis une solide connaissance empirique des plantes locales qu’elles cultivent, sèchent et conservent. Leurs connaissances leur permettent de soigner afin de guérir le petit peuple. Parfois avec une efficacité plus remarquable que celle des médecins masculins qui conseillent alors les seigneurs régnant sur les royaumes.

Basculement vie antérieure 2 : La Guerrière

Lily se retrouve sur un champ de bataille, elle porte une armure en métal et une épée. C’est la guerre, elle décrit un tapis de mort… Du XIIe au XVe siècle, des femmes de l’aristocratie, en France, Écosse, Espagne et Italie ont pris les armes pour défendre leur château ou leur lignage. Cette participation des femmes à la guerre est effectivement liée à des circonstances extraordinaires, captivité ou mort du mari et n’est pas une règle, mais elle n’est pas toujours considérée comme un scandale, à condition bien entendu que la femme combatte pour la bonne cause.

 

Hypnose régressive QHHT #9 – Guérisseuse et Guerrière

Pour des raisons de confidentialité, certaines parties de la séance ont été retirées notamment les passages personnels et intimes de la personne vivant le processus ainsi que le processus en lui-même et les inductions, il ne s’agit que d’une partie de la séance.

RÉGRESSION VIE ANTÉRIEURE DAX