Suivre
Facebook Twitter Linkedin Instagram YouTube Pinterest Tumblr Soundcloud

L’américain chez les indiens – QHHT #21

L'américain chez les indiens - QHHT #21 | Christelle Firework

Lilly se retrouve aux états-unis, elle est un homme. Issu d’une famille fortunée, il aide les pauvres en leur remplissant leur bourse de pièces d’or.

Il organise un mouvement populaire pour destituer un évêque, un mouvement qui abouti malgré des pertes humaines. Cet homme sauve une indienne d’un accident de calèche et tombe fou amoureux de cette femme. Il quitte sa vie pour aller vivre avec les indiens afin de la rejoindre dans son village natal…

Un peu d’histoire….

Peu après avoir mis le pied sur le continent américain, les Occidentaux n’ont pas tardé à constater que les maladies amenés par les marins et les soldats du Vieux Continent avaient un effet désastreux sur les populations du Nouveau Monde. La variole en particulier fit bien plus de ravages chez les peuples précolombiens que les armes à feu.

La variole, c’est le nom moderne de la petite vérole, célèbre pour avoir entre autres eu la peau de Louis XV. D’origine virale, elle est extrêmement contagieuse car elle ravage le corps des malades. La mort intervient dans 20 à 30 % des cas ou 97 % dans le cas de la variole dite maligne. Ceux qui survivent sont mutilés à vie par des cratères atroces.

Des couvertures infectées pour les indiens…

En 1764, l’officier britannique Jeffery Amherts reçoit des nouvelles inquiétantes de Fort Pitt, harcelé par les attaques de plusieurs tribus indiennes, les Delaware en particulier. La situation est d’autant plus complexe que la variole décime les troupes anglaises. De Londres, il expédie au commandant de l’armée de secours expédiée à la rescousse du fort une lettre où figure entre autres cette phrase : « Vous feriez bien d’essayer d’infecter les Indiens avec des couvertures, ou par toute autre méthode visant à exterminer cette race exécrable (sic). » La réponse du colonel Henri Bouquet, un Suisse, ne se fait pas attendre. « J’essaierai d’infecter ces salauds (sic) avec les couvertures qui pourraient tomber entre mes mains en faisant attention à ne pas contracter la maladie moi-même. »

Ce qui fut fait, manifestement à l’occasion d’une rencontre entre émissaires : l’épidémie se répandit chez les Indiens. La rébellion de Pontiac, du nom du chef indien à l’origine de la révolte, échoua dans les semaines qui suivirent, victime de la première attaque biologique volontaire lancée sur le continent américain.

Hypnose  QHHT #21

Pour des raisons de confidentialité, certaines parties de la séance Hypnose QHHT ont été retirées notamment les passages personnels et intimes de la personne vivant le processus ainsi que le processus en lui-même et les inductions, il ne s’agit que d’une partie de la séance.

RÉGRESSION VIE ANTÉRIEURE DAX