Suivre
Facebook Twitter Linkedin Instagram YouTube Pinterest Tumblr Soundcloud

Les sept choses que l’Univers te dirait …. si tu voulais bien écouter !

Les sept choses que l’Univers te dirait .... si tu voulais bien écouter !

Salut à tous ! Je suis le Dr Dain Heer. Je voulais partager avec toi, et créer cette vidéo pour toi au sujet des sept choses que l’univers te dirait, si tu voulais bien écouter.

Apparemment, là maintenant, je vais être la voix de l’univers, alors, détends-toi, écoute et vois si quelque chose te parle là-dedans et j’espère que ce sera une contribution pour toi.

Chose Numéro 1

Toi mon ami, tu es un géant assoupi. Il y a beaucoup plus de choses disponibles en toi, en tant que toi et pour toi que tu ne l’as jamais cru possible. Tu vois, ce qui se passe quand tu grandis dans ce monde, c’est comme si… si tu penses aux petits enfants pendant un instant, remarque leur enthousiasme, remarque leur joie. Remarque le fait que quand ils tombent et que tu n’en fais pas tout un plat, ils se relèvent immédiatement et se remettent à courir. Tu es un peu comme ça aussi.

La plupart d’entre nous ne l’avons jamais reconnu à propos de nous-mêmes. L’une des choses les plus géniales que j’ai vues pendant les 16 dernières années à faciliter Access Consciousness, c’est que les gens sont beaucoup plus géniaux qu’ils ne l’ont jamais admis. J’ai vu des gens qui ont subi des abus et qui ont choisi de mettre fin à ce cycle d’abus et en fait, ce sont des gens gentils, attentionnés qui contribuent aux autres.

J’ai vu des gens qui ont vécu la pauvreté et l’ont surmontée pour créer véritablement la vie dont ils rêvaient.

Ce que je veux te dire par là, c’est qu’il y a bien plus en toi que tu ne l’as peut-être jamais cru possible. Si tu peux capter ça juste un instant, si tu peux juste inspirer ça, juste une seconde, peut-être que cela te donnera la foi, l’espoir, la conscience, la force si tu préfères, de vraiment continuer.

Il y vraiment quelque chose de génial chez toi et le fait que tu n’aies pas été capable de le voir n’est pas une erreur de ta part. C’est comme ça que cette réalité est configurée, c’est la manière dont elle est conçue. Nous sommes conçus pour fonctionner à partir du plus petit commun dénominateur.

Je veux dire que si tu regardes bien, la plupart de nos écoles ont créé cet effet. Elles voulaient que tu sois calé sur le plus petit commun dénominateur pour réussir. Et parce que tu n’es jamais défié et que personne ne te raconte et te parle de ta grandeur, que personne ne te donne cette prise de conscience et que personne ne te la réclame. Tu restes sans défi et tu continues à croire que, d’une certaine façon, tu es moins que ce que tu es.

Chose Numéro 2

Où que tu en sois en ce moment dans ta vie, tu as fait un travail absolument remarquable avec les outils dont tu disposes. Et si maintenant tu avais des outils plus géniaux à ta disposition? L’une des choses sur laquelle j’ai travaillé avec tellement de gens, ils viennent me voir avec l’impression que quelque chose cloche avec eux. Je comprends ça tellement bien.

C’est vrai, il y a 16 ans j’étais à un point où j’allais vraiment mettre fin à mes jours si les choses ne changeaient pas. Parce que j’étais tellement enseveli par ce qui clochait avec moi. Je pensais que j’avais fait de mauvais choix, et que j’avais eu de mauvaises relations, et que j’avais fait de mauvais choix dans mes affaires.

Je n’arrivais pas à créer ce que je voulais.

Ce dont j’ai commencé à me rendre compte en travaillant avec d’autres personnes, c’est que je commençais à voir des personnes dans des situations identiques et j’ai réalisé. « Tu sais quoi ? Ces personnes n’ont pas tort, elles n’ont juste pas eu les outils pour créer leurs vies! » Ce que je veux que tu saches, plus que tout c’est que les outils sont à ta disposition maintenant.

Ils existent et je vois ça tous les jours. Je vois ce que d’autres pourraient appeler des miracles, littéralement tous les jours – si ce n’est plus souvent quelquefois plusieurs fois par jour. Je vais voir quelqu’un qui a été dans une de mes classes, peut-être une classe « Sois Toi, et Change le Monde » et il m’a envoyé un e-mail trois mois plus tard qui disait : Je suis tellement différent, je m’aime.

J’ai de la gratitude pour moi maintenant et je me rends compte que c’est comme tu l’as dit pendant la classe, je n’avais tout simplement pas les outils pour y parvenir avant. Maintenant que j’ai les outils, tout est différent parce qu’en fait je les utilise et je m’aime vraiment maintenant.  Un type est venu une fois à une classe « Sois Toi, et Change le Monde », que j’ai faite en Australie.

Un homme vraiment adorable qui s’ignorait.

Toute sa vie, sa famille lui avait donné tort, et elle était mauvaise, abusive et méchante. Il avait une maladie auto-immune, dont il essayait de se débarrasser. Il pensait à mettre fin à ses jours parce que son corps lui faisait mal tout le temps, il était dans un état permanent de jugement de lui-même.

Si tu avais lu l’e-mail que j’ai reçu racontant comment il vit maintenant deux ans après, les larmes te monteraient aux yeux, comme ça a été le cas pour moi. Il disait que, juste après cette classe la maladie auto-immune avait disparu, il a commencé à se reconnaître de la valeur. S’il te plait, où que tu en sois dans ta vie maintenant, j’aimerais vraiment que tu saches… Tu n’as rien fait de mal et tu as fait un travail remarquable.

Si tu as vécu de la méchanceté et du jugement et de la pauvreté et de l’abus et que tu continues à mettre un pied devant l’autre, et que tu t’échines à créer ta vie et si tu continues à chercher les outils pour changer quelque chose, je t’en prie, reconnais à quel point tu es courageux !

Tu n’as pas laissé tomber et je te dirais, que c’est le plus beau cadeau que tu puisses te faire. Ne renonce jamais, ne cède pas et n’abandonne jamais. Un autre point à ce sujet, une fois de plus, les outils sont disponibles pour changer ça.

Chose Numéro 3

Toutes ces choses dont tu rêves et dont tu as rêvé toute ta vie, sont vraiment possibles. Tout ce qu’il faut, c’est te faire confiance. Je ne sais pas pour toi, mais quand j’étais enfant et à d’autres moments quand j’étais ado puis jeune adulte et quand j’étais à l’école de chiropracteur, je me réveillais parfois à deux ou trois heures du matin et je rêvais des possibilités.

À ce moment-là bien-sûr, je n’avais pas les outils pour les créer, donc elles ne se produisaient pas et je pensais, « Je dois me tromper, je dois délirer. Comment je peux penser que je peux vraiment créer du bonheur pour les gens ? Qu’est-ce qui me prend de penser que je peux vraiment contribuer à changer les gens ? Comment puis-je penser que ces possibilités peuvent exister pour moi ? Qui suis-je de toutes façons ? »

Donc, je veux te dire : tous ces rêves, sont vraiment réalisables, et j’espère que quand je dis ça, tu te rends compte que ce n’est pas juste une conversation farfelue que j’essaye d’avoir avec toi. J’en ai eu tellement dans ma quête pour trouver autre chose et ça ne m’a jamais vraiment mené nulle part.

Ce que j’essaye de faire ici, c’est autre chose. J’essaye de reconnaître ce qui est vrai sur toi, dont personne n’est prêt à te parler. C’est une conversation que personne n’est prêt à avoir. S’il te plaît, sache que ces rêves que tu as toujours eu, tu peux vraiment les réaliser, tu peux vraiment les créer.

J’ai encore une chose à te dire. Désolé, mais je suis TDA, TDAH, et TOC, Autiste, tout ça en même temps, j’ai tendance à avoir 10.000 choses dans ma tête, qui veulent toutes être dites en même temps et je vais revenir sur quelque chose que je viens de dire, donc merci de ta patience. Ce que je dis, c’est que je sais que c’est possible parce que j’ai vu des milliers de personnes, des dizaines de milliers, des centaines de milliers, des centaines et des centaines de milliers que j’ai facilités au cours des 16 dernières années.

Ce serait différent si je venais dire, j’ai utilisé ces outils, ils ont créé du changement pour moi mais ils n’ont fonctionné pour personne d’autre. Ça semble fonctionner pour quiconque utilise ces outils Je t’en prie, sache que c’est possible, c’est disponible. Un outil que je veux partager avec toi tout de suite : « Ce qui est vrai pour toi te fera toujours sentir plus léger, un mensonge te fera toujours te sentir plus lourd. »

Donc, si quelque chose dans ce que je dis te fait te sentir plus léger, c’est parce que c’est vrai pour toi. S’il te plaît ne le prend pas pour argent comptant, vois ce qui est vrai dans ton monde.

Choses Numéro 4

Tu n’es pas normal, dans la moyenne et réel, tu es différent et à chaque fois que tu ne rentres pas dans le moule, c’est le don de la possibilité différente que tu es. À chaque fois que tu ne rentres pas dans le moule, c’est le cadeau de ta différence. Une des choses pour lesquelles nous nous sommes le plus donné tort c’est pour le fait d’être différent de ne pas rentrer dans le moule, de ne pas être tel que notre famille aimerait que nous soyons.

De ne pas être tels que nos amis aimeraient que nous soyons, de ne pas être comme nos amis ou notre famille du tout et de se demander, « Comment se fait-il que ce mouton noir soit dans la famille ? ». Beaucoup d’entre vous ont été appelés le mouton noir de la famille ou vous vous êtes pris pour le mouton noir de la famille.

Ce que je veux te dire, c’est que la différence est le cadeau que tu es. Cette différence, c’est la volonté de voir un monde différent et des possibilités différentes de celles que tout le monde est prêt à voir. Tu sais Thoreau a dit :« Danse au rythme de ton propre tambour. » Cette différence, c’est la volonté d’écouter un son de tambour différent, de celui au son duquel tout le monde marche.

Je ne sais pas comment c’est pour toi, mais quand je regarde le monde et que je vois les gens qui font la même chose, la même chose, la même chose, sans cesse, même endroit, même chose, même endroit, même chose, je me rends compte que nous avons besoin de gens qui écoutent un autre tambour. Qui sont prêts à danser sur un autre rythme sans être contraints par les limitations que tout le monde trouve si précieuses.

Cette différence que tu es, pour laquelle tu t’es donné tort toute ta vie… Du moins, moi, je me suis donné tort toute ma vie pour être différent. Cette différence que tu es, pour laquelle tu t’es donné tort toute ta vie, est le plus grand cadeau que tu es venu offrir au monde.

Si tu t’autorise vraiment à avoir la volonté, la vulnérabilité et le courage de la choisir, ton monde deviendra plus grand et notre monde sera plus grand. Je t’en prie, tout ce que tu as fait pour essayer de détruire et de limiter la différence que tu es, veux-tu bien tout laisser tomber maintenant, s’il te plaît?

Choses Numéro 5

Tu as une réalité totalement nouvelle à découvrir et créer, elle s’appelle ta réalité et elle n’a rien à voir avec celle que tu as gobée des autres comme étant juste, bonne, parfaite et correcte. Elle est tout comme toi, différente. Imagine que tu puisses avoir et ressens, là, maintenant, ce à quoi ça pourrait ressembler si tu pouvais commencer à ressentir ta réalité et voir à quel point elle est différente et ne plus essayer de la stopper.

Ne plus essayer de te donner tort, parce que tu as un point de vue différent. Et si ce qui était vraiment nécessaire, c’était de te diriger dans la direction de cette différence pour découvrir ce qu’est ta réalité, plutôt que d’essayer de rentrer dans la réalité de tous les autres. Et si ce qui était vraiment nécessaire, c’était de te diriger dans la direction de cette différence qui serait inspirante pour toi, qui serait joyeuse pour toi, qui serait différente pour toi, que pour quiconque et d’essayer de créer ça.

Et si c’était le plus beau cadeau que tu puisses être et vraiment le cadeau que tu es venu être pour le monde ? Donc tout ce que tu as fait pour ne pas faire cela, pour ne pas être cela et ne pas t’autoriser à aller dans la direction de ta réalité, parce qu’elle ne colle avec celle de personne d’autre vas-tu laisser tomber tout ça, s’il te plaît ? Merci.

Choses Numéro 6

Quand tu es vraiment toi, tu es tellement incroyable que si tu es prêt à le voir et à le reconnaître, ça t’épaterait totalement. Qu’est-ce que je veux dire ? Et bien, t’est-t-il déjà arrivé de faire un choix que tu savais être le bon choix à faire pour toi, même si tout le monde avait un problème avec ?

Un choix que tu ne faisais même pas contre quelqu’un, c’était juste un choix pour toi, et qu’est-ce que ça a donné ? À quel point c’était incroyable ? Combien de conscience en as-tu reçu ? À quel point t’es-tu amusé ? C’est phénoménal quand tu fais ça. Quand tu peux vraiment choisir en fonction de ce qui est vrai pour toi, quand tu choisis de te diriger dans la direction de ta réalité, tout devient possible.

Quand tu choisis de ne pas te limiter en t’appuyant sur « Oh, cette personne juge ça, donc je ne vais pas aller là. Oh, cette personne juge ça, donc je ne peux pas faire ceci. Oh, cette personne juge ça, donc je ne peux pas faire cela. » Quand tu fonctionnes comme ça, c’est comme si ta vie devenait si petite, que tu ne voudrais plus être dedans, car qui veut vivre une vie qui est aussi minuscule ? Personne ne veut ça !

Et c’est aussi mon expérience, c’est pour ça que je voulais mettre fin à mes jours il y a 16 ans. Parce que j’essayais de rentrer dans la boîte des jugement de tous les autres. Tout le monde avait un paquet de jugements différent. Je devais supprimer tout ce qui était vrai pour moi pour essayer de coller avec les jugements de mon papa et les jugements de ma maman, et les jugements de ma petite amie et les jugements de ma belle-mère et les jugements de mon frère et de ma sœur j’essayais de marcher continuellement sur cette corde raide.

La difficulté réside dans le fait que, personne ne peut marcher éternellement sur la corde raide. Personne n’arrive jamais à le faire assez bien. Personne ne peut le faire pour toujours si tu fais un faux pas et que tu te juges, pour avoir fait quelque chose de travers, pour sortir de la boîte des jugements dans laquelle tu es censé rentrer. Quand tu te diriges vraiment dans la direction de ta réalité, en fait quand tu dis : « Vous savez-quoi ? Vous tous et vos jugements, merci beaucoup de partager. Je suis vraiment reconnaissant. »

Tu commences à te donner de l’espace et tu commences à t’accorder une marge de manœuvre. Tu commences à avoir un monde de choix entièrement différent, à ta disposition. Plutôt que le choix unique de rester sur cette minuscule corde déterminée par leurs jugements. Ensuite, les choses deviennent vraiment excitantes et ça commence à devenir tellement amusant. Et pas seulement… Ce qui est intéressant, c’est que quand tu fais ça, tu commences à voir leur monde de jugements changer.

Parce que quand tu ne te limites pas au regard de leurs jugements et que tu y vas de toute façon et que tu commences à devenir plus heureux et que tu commences à avoir plus de succès, à plus t’aimer, ou quoi que ce soit, leur boîte de jugements commence à fondre et tu commences à devenir une inspiration.

Pour tous ceux d’entre vous ici qui ont toujours voulu être une inspiration pour ceux qui vous entourent et qui avez été si déçus parce que vous vouliez l’être, et vous leur avez passé ces livres en disant : « Hé, lis ça ! » ou vous leur avez envoyé un lien vers une vidéo ou quelque chose d’inspirant, en disant : « Regarde ça, c’est incroyable ! » et ils t’on simplement complètement ignoré…

Le plus grand cadeau que tu puisses offrir, c’est de trouver cette chose, qui s’appelle ta réalité, trouver ce qu’est cette chose appelée Toi, et l’être et ça va te renverser, et les renverser. Tu peux être la chose qui est l’unique chose dans leur vie qui les inspire à savoir que plus est possible et à choisir quelque chose de différent. C’est pourquoi lorsque j’ai dit que ta différence est un cadeau, je parlais de cela. La volonté de la suivre, est un des plus beaux cadeaux que tu puisses te faire un jour et faire à tous ceux qui t’entourent.

Choses Numéro 7

Tu es crucial pour le futur du monde. Il y a des choses que toi seul sais et que toi seul es que tu refuses de savoir et d’être et si tu étais prêt maintenant à les savoir et à l’être, le monde changerait. Vous devez comprendre ça mes amis. Il y a des choses que vous seuls savez. Il y a des façons d’être dans le monde auxquelles toi seul a accès.

Un truc intéressant que j’ai trouvé en facilitant tant de personnes pendant ces 16 dernières années, c’est que quand tu sais que quelque chose est possible et que tu es prêt à le savoir, tu ouvres en fait un espace pour que cela existe dans le monde où ça n’a peut être jamais existé auparavant. Si tout le monde regarde une situation d’une certaine façon et qu’ils entrent dans toutes sortes de jugements et que tu dis : « Oh, pourquoi jugeons nous cela ? » et ils disent : « Qu’est-ce que tu veux dire quand tu dis : pourquoi jugeons-nous cela ? C’est ce qu’on fait ! » « Je sais, mais, pourquoi ? » et ils n’ont aucune réponse.

C’est ça être la différence qui change leur réalité. Si tu reconnaissais qu’il y a quelque chose que tu sais, quelque chose que tu es, qui est un cadeau pour ce monde, un cadeau pour chacun d’entre nous qui est un chercheur comme toi… Et s’il te plaît, sache aussi, je vais ajouter une huitième chose à ça, que je pense qu’il est vital que tu comprennes. Tu n’es pas seul ! Tu n’es pas seul, tu n’es pas seul !

D’autres parmi nous ici désirent le même monde paisible, contributif, qui possède une générosité d’esprit, qui possède une bonté et une gentillesse innées. Tu n’es pas seul. Je t’en prie quoi que tu fasses, que ce soit Access Consciousness ou autre chose, s’il te plaît, trouve des gens qui sont comme toi, qui sont les chercheurs du monde qui désirent quelque chose d’autre.

Il est temps que les choses changent, sur notre planète et dans ta vie. Alors, mes magnifiques amis, je vous remercie d’être sur cette planète maintenant et je suis désolé pour les souffrances que vous avez endurées et j’ai aussi enduré beaucoup de souffrances ici. Je croyais que ça avait gâché ma vie et j’ai réalisé que les souffrances que j’avais vécues m’avaient préparé à être qui je suis aujourd’hui, à être une contribution pour les autres et je te demande…

Et si ce que tu as vécu dans ta vie, t’avait préparé à être le cadeau et la contribution au monde, que tu es vraiment ? Et si toi, étant vraiment toi, était le cadeau, le changement, la possibilité et la contribution dont ce monde a besoin. Je t’en prie, choisis de l’être. J’espère que ces huit choses ont été une contribution pour toi. Je te suis tellement reconnaissant d’être dans le monde et s’il te plaît, sache que tout peut changer. Tu es celui qui peut le changer ! J’ai hâte de te rencontrer en personne un jour.

Dain Heer