Mages Noirs, Loges Noires…

Suivre
Facebook Twitter Linkedin Instagram YouTube Pinterest Soundcloud

Lors d’une séance d’Access Bars que je recevais,  j’ai eu la vision d’un Mage noir avec un bâton. Il était là à me regarder, fier et sombre. Il n’avait pas l’air très commode, j’ai évoqué ce terme quand je l’ai vu. L’Access Bars est une très belle méthode pour faire remonter les énergies afin de les dissoudre. La personne qui me donnait la séance m’a dit que le mot contrat lui tournait en boucle dans la tête, alors j’ai détruit et décréé immédiatement tous les contrats actifs que j’avais visiblement avec cet être sombre avec un beau POC et POD. La personne qui me donnait les bars, s’est pris deux coups de bâton ensuite. J’évoque bien quelque chose d’imperceptible et d’inconscient mais du coup je comprends mieux certains aspects de ma vie sous des influences que je ne soupçonnais pas. Oui, il faut être ouvert à toute éventualité n’ayant plus la mémoire analytique d’un certain passé. Qui dit mage noir dit magie noire… Cette séance fut riche pour moi en libération et en compréhension. J’ai donc fait quelques recherches à propos de ce mage noir mais j’ai eu beaucoup de mal à trouver des informations car ce terme est utilisé couramment dans les jeux vidéo de gamers (je dis toujours que le hasard n’existe pas et qu’il faut se méfier des jeux vidéo ainsi que de la télévision dans ce monde parasité…) donc voici ce que j’ai trouvé.

Qu’est ce donc un mage noir ou comment le devient-on ?

Le mage noir (en anglais witch) nuirait par lui-même, du fait de sa présence ou de ses pouvoirs supposés maléfiques. La magie noire a des effets négatifs du fait même du magicien, de sa personne, et la sorcellerie a des buts consciemment maléfiques et des moyens intentionnellement négatifs (« diabolisme »). Les mages noirs et les sorciers passent pour être néfastes à la société, ils empoisonnent, ensorcellent, lancent des imprécations, invoquent des diables ou démons, utilisent des figurines d’envoûtement, nouent l’aiguillette (ils provoquent l’impuissance sexuelle), provoquent des sécheresses ou des orages, etc. Également pour faire du mal à autrui, se venger, pour des sortilèges d’amour, pour atteindre l’immortalité, améliorer sa santé ou communiquer avec les morts.

Il s’agit d’un être humain qui a suivi le cycle d’évolution de son espèce et qui, en un moment donné de son parcours, a commencé à détourner certaines Lois de l’Univers de leur cours naturels à l’effet d’assouvir ses désirs personnels ; plaisirs, richesses et pouvoir sur autrui.  Il s’est ensuite enlisé dans ce circuit négatif, se coupant de siècle en siècle, de vie en vie, des plans de Lumière et de Conscience, à un point tel que le lien électromagnétique entre lui et son âme s’est rompu. De ce fait, il ne peut plus recevoir – par un processus que l’on pourrait qualifier de « vertical » les Énergies Divines qui sous-tendent toute forme d’existence et, privé de cette substance de vie, son seul recours est la saisie – par un processus qui est alors « horizontal » de l’Energie captée tout naturellement par les humains. 

Il s’agit du vampirisme pur et simple. Sans ce vol d’énergie, il ne peut pas vivre, non seulement sur le plan physique, mais aussi sur le plan psychique et mental (le plan spirituel a disparu pour lui, du fait de la rupture du lien avec l’âme).  Seuls persistent les pouvoir psychiques et mentaux qu’il a développés au long des âges. Les véritables mages noirs, formant la Loge Noire sont peut nombreux (et parmi ces derniers, très peu sont incarnés, que l’on se rassure, mais ils suffiraient pour faire échouer en partie  l’évolution de la planète. Ils vivent sur le plan éthérique et exercent leur influence en inondant celui-ci ainsi que les plans psychique et mental de courants infectieux destinés à être captés par l’humanité. 

Une digression ici s’impose. Tous ceux qui s’arrogent du titre de « mage noir » qu’ils jettent au public en espérant éveiller le grand frisson admiratif de la crainte sont loin et heureusement, de réunir les caractéristiques que nous venons succinctement de décrire. Ils ont encore « une Âme » et font « joujou » en réalité avec des forces dont ils méconnaissent, au fond, la nature. Certains ne sont pas de mauvais bougres et tentent plus de gagner de l’argent en aguichant une clientèle désemparée, que de faire réellement le mal ; lorsqu’ils le font, ils ne croient pas vraiment le faire et justifient de toute façon leurs actes. D’autres présentent ce paradoxe, pour ne pas dire cette aberration mentale, qui consiste à proposer des services occultes ressortissant de la magie noire (en sachant que celle-ci est telle ou en ne sachant pas) pour gagner leur vie alors que, par ailleurs, ils cherchent sincèrement quelque évolution de leur conscience.  Quelques-uns enfin, font usage consciemment et délibérément de la magie noire ; ceux-là empreinte réellement la voie glissante qui les conduira à long terme à la perte de leur âme et à l’appartenance, au plein sens du terme, à la Loge Noire.

 

Loges Noires & Mal Planétaire

Certaines puissances et êtres se font face depuis des temps immémoriaux dans le but d’une élévation de la Conscience d’un côté (recentrage progressif) et, de l’autre, une stagnation voire une régression de l’évolution humaine. Les méthodes diffèrent néanmoins… Si d’une part certaines influences se manifestent petit à petit pour le bien de l’humanité, ceci ne peut être que très graduel : le mental humain, dans sa généralité, trop soumis qu’il est aux influences des adversaires, non seulement ne saurait comprendre la quintessence de ce qui lui est offert mais, bien plus grave, de par ses faiblesses structurelles et sa méconnaissance des Lois universelles, il court le risque d’être manipulé : les dons reçus se transformant alors en pierre d’achoppement…

Les frères de l’Ombre sont en très petit nombre et la plupart du temps désincarnés mais leur puissance réside dans le fait qu’ils maîtrisent parfaitement la manipulation des plans subtils dans lesquels les êtres humains vivent sans en avoir conscience. En termes techniques, ces êtres noirs manipulent nos vies en agissant sur les trois derniers sous-plans (en comptant à partir du plus dense, « en bas ») soit :

– le plan éthérico-physique (en activant les « feux » des désirs, de pouvoir, de violence et de sexualité totalement débridée et immorale)

– le plan astral ou émotionnel (en activant le sadisme, la peur, la haine…). Ce sont les sous-plans « roupa » selon la terminologie orientale.

– le plan mental, champ des idées concrètes (en inspirant des théories fondamentalement erronées sur l’Univers et les Lois Divines et sur l’évolution humaine : athéisme, racisme, élitisme tortionnaire, culte de « l’inversion » affirmant que « seule existe la densité et ses rites : les sacrifices sanglants… ).

 

L’action des loges noires en détails

  • Stimule les instincts humains les plus bas et en active ensuite le désir d’assouvissement (parmi ces instincts, comptons la violence et le goût du sang) en agissant occultement sur les sous-plans qui viennent d’être indiqués.
  • Prolonge continuellement les conditions planétaires de souffrances (guerres, tortures, etc…) en jouant sur la violence humaine et l’attrait du sang ainsi activés.
  • Utilise la souffrance humaine (douleur, pauvreté, manque d’amour, maladies, etc…), qui est la conséquence aussi bien de l’action de la « Loi du Karma » sur les hommes que du cycle infernal d’horreurs que lui-même inspire (lequel va déclencher ensuite Karma….) en insufflant aux êtres humains des sentiments de révolte et d’injustice à l’égard de la Loi de l’UN.
  • Récupère le Message initialement libérateur de quelque Adepte venu en ce monde, message ultérieurement érigé en Religion, pour le souiller très rapidement en y immisçant des idées, des mœurs et des pratiques, tendant toutes à enchaîner à nouveau les êtres humains à leur ignorance et donc à leur servitude
  • Ces conditions étant créées par lui, il propose aux hommes la solution « miracle » à ces malheurs : comment être heureux ici-bas, dans un monde de terreur et de pénibilité, hors de la portée « d’un Dieu inexistant », en d’autres termes, « comment arracher à la Nature » ce que la Loi Cosmique leur refuse provisoirement : c’est là l’origine de tous les rites et cérémonies tendant à évoquer la Force de Destruction, et c’est à ce point que se créent des Groupes humains, « sous-Groupes » par rapport au Groupe Noir initial, qui vont tenter de conjurer le malheur ambiant en suivant les instructions ainsi inspirées
  • Enfin, pour calmer les interrogations éventuelles et craintives de certains hommes, en qui la Conscience étouffée murmure encore… il modèle le mental humain en inspirant des Théories fallacieuses sur l’Univers, reniant la notion même de Lois et de Karma, de Bien et d’Éternité possible hors de ce monde de matière dense
  • Une fois ces sous-Groupes instaurés, le Groupe Noir a à sa disposition plusieurs « Égrégores »… Ceux-ci (étant le produit de l’adhésion d’hommes malheureux, d’ignorants mais aussi de pervers, chez qui, toutefois, le Circuit Vertical fonctionne encore) vont fournir au Groupe Noir Initial, extraite de façon horizontale (par vampirisme, donc), l’Énergie, Source de Vie dont il s’est coupé…

 

Dans La Lumière sur le Royaume, d’Alexandre Moryason, on peut également lire ces lignes :

“Ce que le Groupe Noir (et ses ramifications plus ou moins conscientes) hait le plus est la divulgation à un vaste public de la Connaissance Hermétique. En effet, cette dernière révèle aux hommes une Organisation de l’Univers tout à fait autre que celle qu’il s’efforce d’inspirer : à la vision d’une Humanité désespérée et « oubliée » quelque part dans un vaste Cosmos, vide, et bâti de la seule matière dense la Tradition Ésotérique substitue la Réalité Cosmique, celle d’un Univers plein de Vie dont les Lois sont le Fondement même de toute Espérance et de toute Vie pour l’Éternité…

Mais ce que ce Groupe craint le plus, et ce sur quoi il s’acharne depuis des millénaires, est l’application des Lois Universelles, car si la Théorie de la Doctrine Ésotérique le gêne, les étudiants en ignorent, pour la plupart, la pratique ; or, seule cette dernière permet non seulement d’appréhender concrètement l’existence de ce Groupe mais aussi et surtout d’anéantir progressivement leurs effets abjects sur la structure éthérique, psychique et mentale de l’être humain.

Cette Sainte Application des Lois est la Théurgie ou Magie, au sens authentique de ce terme. Ceci explique pourquoi cette Auguste Science a tant été l’objet de discrédit et de mensonges… Le Groupe Noir inspire des magiciens peu évolués pour en faire des sorciers et une fois les agissements pervers de ceux-ci bien connus, le reste de l’Humanité s’en détourne — à juste titre — mais en confondant hélas ces pratiques avec la Science d’Origine, cette Mère blessée qu’est la Magie. C’est pourquoi, les étudiants mêmes de l’Occultisme sont, pour la plupart, victimes de cette idée pernicieuse, et rejettent, sans même vouloir comprendre, la Magie… Ils rejettent ce qui donnera corps et réalité à leurs études, faisant de leur Quête, par la Purification profonde opérée, un Sentier Brûlant. Qui saura alors la tristesse qu’éprouvent ceux qui doivent, au cours du temps, dispenser cette Science ? L’Humanité les craint et voile son regard devant eux (elle n’est qu’une adolescente…peut-on donc la blâmer ?),.. Leurs propres frères sur le Chemin de la Connaissance se détournent d’eux aussi… Mais, en réalité, qui souffre le plus de tout cela ? En conséquence, de même que la guérison d’une maladie implique la connaissance, de la part de la science médicale du moins, de son processus d’éclosion, de diffusion au sein de l’organisme et enfin, des modalités de son éviction, de même, il convient d’éclairer nos contemporains, et surtout les étudiants de l’Occultisme, sur l’origine de ce « mal » pervers qui ronge la Terre depuis des millénaires afin de « guérir » celle-ci définitivement.”

 

Toutes les puissances, matérielles ou non, qui œuvrent pour la densification sont donc rattachées (directement parfois, indirectement surtout) aux Négateurs métaphysiques dont l’involution humaine est le projet majeur. De multiples cercles d’influence et de pouvoirs sont reliés à ces derniers : parmi ceux-ci l’influence de Loges noires est manifeste et touche tous les segments de la société (voir de la psyché) humaine.